12.05.2016

Hommage unanime des forces vives lors du décès brutal de Raymond Primien

raymond primien.jpgUne chose est certaine on ne choisit pas le jour de sa mort, mais si ce choix lui avait été dévolu nul doute que pour Raymond Primien partir la veille de la commémoration du 8 mai était une date qui lui aurait convenu.

Lui l’ancien combattant de la guerre d’Algérie, longtemps porte-drapeau des Anciens Combattants dont il avait été le président pendant de nombreuses années verra désormais l’anniversaire de sa mort coïncider avec celui de l’Armistice.

Bien sûr du haut de son nuage son humilité aura été une dernière fois mise à l’épreuve par le bel hommage que lui a rendu son successeur Pierre Gernez, à la fin du discours officiel devant le monument aux morts, lui qui avait justement transmis le flambeau à son ami considérant que les états de service de Pierre justifiaient davantage la fonction de président des Anciens Combattants.

Raymond Primien avait donné beaucoup de son temps au service de la commune, d’abord en temps que conseiller municipal et ensuite au sein des associations de pêche et de chasse.

09:45 Publié dans vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.