06.03.2016

Ferveur et chants ont accompagné « Loulou » Ferrasse à sa dernière demeure

loulou ferrasse (2).jpg

Si une très grande ferveur peut aider à adoucir une grande peine, alors "Marinette" a pu, au moins le temps d'une cérémonie, oublier le vide que laissait son époux « Loulou » qui s'est éteint ce premier jour de mars après une longue et douloureuse maladie.

C'est en effet autour d'une grande famille plus que jamais soudée, qui l'a soutenu sans faillir durant ces longs mois de souffrance, se relayant sans cesse à son chevet que Marie Ferrasse a accompagné « Loulou » jusqu'à sa dernière demeure à l'issue d'une messe que l'ami de la famille, le père Simplice Akpaki a su empreindre d'une grande sérénité, notamment lors de sa brillante homélie.

Les très belles voix de Nativité Mirande et de Marceline Yaméogo sont venues renforcer ce sentiment de quiétude et de foi. Lucette Primien, amie lasbordaise de la famille, est venue apporter une touche d'émotion supplémentaire en interprétant brillamment l'Ave Maria de Gounod/Bach.

 
Même si comme dit le poète « le temps se termine toujours, alors qu'au début la ferveur de la rencontre l'avait fait paraître illimité » rien n'effacera le souvenir de « Loulou » qui sera désormais toujours présent au sein de sa famille comme l'est encore celui de Catherine sa fille trop tôt disparue, qu'il est allé rejoindre.
Nos sincères condoléances à toute la famille Ferrasse parents et alliés.

 

09:22 Publié dans vie du village | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.