10.11.2015

Le dernier sillon de Gil

gil deville.JPG

Un sourire qui traduisait une grande générosité

A 49 ans vaincu par la maladie Gil Deville laisse derrière lui une famille très éprouvée ainsi que de nombreux amis dans la peine.

C'est sur la chanson « over the rainbow » (sur l'arc en ciel) que le cercueil de Gil est entré dans une église trop petite pour contenir la foule venue lui rendre un dernier hommage. L'arc en ciel ! pour l'agriculteur qu'il était signifiait que l'orage était terminé et que le travail de la terre pouvait reprendre. Des couleurs que malheureusement il ne reverra désormais plus que « d'en haut ».

Avant la cérémonie Jean-Pierre Quaglieri, la gorge nouée rendait un vibrant hommage au grand serviteur de la commune, toujours disponible, excellent collaborateur, qui s'était intégré dans la vie du village bien avant d'être élu.

Adjoint au maire il faisait l'unanimité au sein du conseil municipal mais également auprès des employés de la mairie qui auront beaucoup de mal à oublier ce serviteur indéfectible.

Le soleil qui brillait n'a pu atténuer la peine de tous ceux qui ont suivi le dernier sillon que Gil a tracé jusqu'au cimetière. 

Il laisse un grand vide et notamment auprès de son épouse Evelyne, ses enfants Lucas et Léonie, ses parents François et Bernadette, sa sœur Valérie et son frère Jean-François, à qui nous adressons nos plus sincères condoléances ainsi qu'à toute la famille.

Commentaires

Arrivé à Lasbordes fin 2015, j'ai eu l'occasion de faire la connaissance de Gil, et de ses parents, par l'intermédiaire de son frère cadet Jean-François, mon voisin dans l'Impasse du Tennis.
Mon épouse et moi avons assisté aux funérailles de Gil et n'avons pas été surpris de voir tant de monde présent ce jour-là compte tenu de l'immense popularité dont Gil semblait à l'évidence bénéficier au sein du village.
Qu'il repose en paix !

Écrit par : Marc VANDER LINDEN | 13.03.2016

Les commentaires sont fermés.