20.03.2015

Annick Therien une artiste aux multiples talents

Annick Therien est québécoise et professeur de français à Montréal, mais également peintre et écrivain pour enfant.

annick therien10.jpegElle nous explique qu’elle a eu un véritable coup de foudre la première fois qu’elle est venue en France. Depuis six ans elle est propriétaire d’une maison dans la commune où elle vient se ressourcer régulièrement. 
Son activité professionnelle ne lui permet pas pour l’instant de venir aussi souvent qu’elle le voudrait mais elle souhaiterait y passer éventuellement environ six mois par an.

Elle expose au Québec depuis plusieurs années, en solo ou en collectif. Actuellement elle prépare une exposition pour 2016 sur le thème mère-fille avec trois autres familles. Elle a exposé il y a plusieurs années en France, notamment à Lyon. Une expérience renouvelée il y a trois ans à Crest dans la Drôme et l'année dernière à Dieulefit. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles elle a acheté une maison à Lasbordes où elle y a installé un atelier, car comme elle dit c'est beaucoup plus simple de produire sur place. Même si elle ne publie pas beaucoup sauf des nouvellesannick therien6.jpeg dans des revues spécialisées, l’écriture est toujours présente. 

À la naissance de son petit-fils, elle a eu le goût de finaliser un projet laissé en plan depuis longtemps. C’est comme cela qu’elle a  repris l'écriture de Bananaluna et qu’elle l’a illustré. Actuellement, Annick est en train d'écrire une histoire pour ados, qu’elle pense pouvoir finir pour le printemps prochain.  Ça se passe dans un petit village du sud de la France, tout spécialement dans la cour d'une très ancienne maison. “Le village est inventé mais il est une synthèse des différents villages que je connais” dit-elle. Lasbordes en ferait-il partir ? La fibre artistique est omniprésente  dans la famille puisque la fille d’Annick est peintre-sculpteur. Pour en savoir plus sur Annick Thérien, vous pouvez consulter le site http://www.librespace.com/De-chair-et-de-pierre où vous trouverez une entrevue enregistrée par Elizabeth Sotteau lors de sa dernière exposition à Dieulefit ainsi que quelques photos.

21:14 Publié dans Livre, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.